31/10/2015

Vitamine D 3

 0492.png
 

 

La vitamine D3, ou cholécalciférol, est l’une des deux principales variantes de la vitamine D, une vitamine liposoluble. Dans les suppléments nutritionnels, elle existe sous les formes D2 (ergocalciférol) et D3. Dans le foie, toutes deux sont converties en 25-hydroxy-vitamine D, ou 25(OH)D.

L’implication de la vitamine D dans la santé des os est connue depuis longtemps. Un de ses principaux rôles biologique est de maintenir des niveaux sanguins appropriés de calcium et de phosphore. En favorisant l’absorption du calcium, elle aide à former et à entretenir des os solides. Depuis une dizaine d’années, les recherches montrent que la vitamine D pourrait avoir de nombreux autres effets bénéfiques à condition d’être administrée à doses appropriées.

Des travaux scientifiques suggèrent que l’utilisation de la vitamine D pourrait diminuer le risque de 17 types différents de cancers, incluant ceux du côlon, des seins, de la prostate, des ovaires, de l’œsophage, des reins ou de la vessie. Elle pourrait même améliorer les résultats de traitements de patients avec un cancer déjà diagnostiqué. Le Dr Cedric F. Garland, spécialiste de la prévention du cancer au Moores Cancer Center de l’université de Californie à San Diego, estime que 250 000 cas de cancer du côlon et 350 000 cas de cancer du sein pourraient être prévenus chaque année dans le monde en augmentant la consommation de vitamine D3.

Des études indiquent que l’effet protecteur de la vitamine D commence lorsque l’on atteint des niveaux sériques de 25(OH)D allant de 24 à 32 ng/ml. Une réduction importante du risque de ces cancers pourrait être obtenue, selon ces études, avec la prise quotidienne de 2 000 UI de vitamine D3. Une étude suggère que la vitamine D pourrait aider à prévenir ou à ralentir la récurrence ou la progression du cancer de la prostate chez des patients ayant été traités pour cette maladie. La vitamine D pourrait améliorer le taux de survie de patients atteints d’un cancer des poumons. La vitamine D3 exerce un effet immunomodulateur.

Un article scientifique émet l’hypothèse que des infections saisonnières, comme la grippe, pourraient être dues à une diminution des concentrations de vitamine D pendant la période hivernale et non à une augmentation de l’activité virale.

De faibles niveaux de 25(OH)D sont associés à une prévalence plus élevée d’hypertension, de diabète, d’obésité et de niveaux sériques élevés de triglycérides.

Chez des patients souffrant d’une insuffisance cardiaque congestive, la prise quotidienne de 2 000 UI de vitamine D associés à 500 mg de calcium a diminué le niveau de cytokines pro-inflammatoires en partie responsables de leur état.

Chez des personnes âgées, une supplémentation en vitamine D a diminué la prédisposition au diabète en ralentissant la perte de sensibilité à l’insuline. Chez les personnes âgées, une supplémentation en vitamine D3 a réduit de façon importante le risque de chute.

La vitamine D3 est généralement bien tolérée chez les adultes, à des doses quotidiennes allant jusqu’à 2 000 UI. Plusieurs recherches indiquent qu’elle pourrait même être utilisée sans risque jusqu’à 10 000 UI quotidiennes, alors que les autorités sanitaires ont fixé la dose de sécurité à 1 000 UI/j. Les scientifiques sont cependant convaincus que les besoins d’un adulte en bonne santé sont proches de 1 000 UI par jour.

 

os,cancer,grippe,diabetePagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Vitamines | Tags : os, cancer, grippe, diabete |  Facebook

24/04/2013

Paba

 0439.png

 

 

L’acide para-amino-benzoïque (PABA) est un cofacteur hydrosoluble naturel des vitamines du groupe B. C’est un antioxydant capable de neutraliser l’oxygène singulet et de bloquer les effets néfastes des rayons ultraviolets.

À des doses allant de 0,5 à 3 g quotidiens, le PABA :

* semble ralentir et même, dans certaines circonstances, inverser les liaisons croisées dans les protéines de structure des tissus conjonctifs comme le collagène. Dans ce dernier, les phénomènes de glycation responsables de ces liaisons croisées semblent jouer un rôle primordial dans le développement de maladies fibreuses, comme la maladie de La Peyronnie, la contracture de Dupuytren ou la sclérodermie. Il en est de même pour des maladies cutanées comme la dermatite herpétiforme ou le vitiligo. Dans tous ces cas, l’utilisation du PABA a montré des effets bénéfiques ;

* comme antioxydant, apporte une protection contre des polluants atmosphériques comme la fumée de cigarette ou l’ozone qui endommagent les membranes et structures cellulaires en créant un stress oxydant ;

* favorise la fluidité des membranes cellulaires ;

* renforce la souplesse des articulations ;

* restaure leur couleur initiale aux cheveux blancs dans 10 à 25 % des cas.

 

articulations,antioxydant,peau,cheveuxPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Vitamines | Tags : articulations, antioxydant, peau, cheveux |  Facebook

24/10/2012

Ester C

0354.png
Forme non acide et quatre fois mieux absorbée de vitamine C.

Ester C® est une forme exceptionnelle de vitamine C brevetée depuis 1989.

Ester C® contient des métabolites naturels non acides de la vitamine C qui améliorent son absorption puis sa rétention par l'organisme, permettant ainsi d'apporter jusqu'à quatre fois plus d'acide ascorbique dans les tissus qui l'utilisent.

Ester C® est bien tolérée par l'estomac et ne provoque pas d'acidités.

La vitamine C est indispensable pour prévenir les maladies et optimiser la santé. Elle renforce le système immunitaire, est essentielle pour former et maintenir le collagène (le ciment intercellulaire qui fait tenir les tissus ensemble) et elle est vitale pour la santé des os, des dents et des vaisseaux sanguins. Elle est indispensable à la cicatrisation et c’est un antioxydant très important.

Contrairement aux vitamines liposolubles A, D, E et K la vitamine C est hydrosoluble et l’organisme ne la stocke que quelques heures : cela signifie qu’il faut en prendre fréquemment (de une à trois fois par jour) pour maintenir un niveau optimal dans l’organisme. Aucun effet adverse n’a été observé dans des études contrôlées même lorsque des doses élevées sont administrées pendant plusieurs années.

 

antioxydant,systeme immunitaire,os,cicatrisation,collagenePagnier.jpg 

Écrit par Vitamines dans Vitamines | Tags : antioxydant, systeme immunitaire, os, cicatrisation, collagene |  Facebook