20/01/2013

Sabal Palmetto

 

LL30_sabal_palmetto_et_pepins_de_courge.jpg

 Traditionnellement utilisé par les indiens séminoles, le palmier nain (Sabal palmetto) est connu pour son efficacité sur les troubles de la miction associés à l'hyperplasie bénigne de la prostate. C´est aussi un diurétique réputé. Plusieurs études cliniques démontrent l´efficacité du palmier nain (Serenoa repens) à réduire les symptômes de l'hypertrophie bénigne de la prostate, affection qui atteint la moitié des hommes de plus de 60 ans.

Le mécanisme d'action du palmier nain reste incertain : la plante pourrait favoriser la mort naturelle (par apoptose) des cellules de la prostate et/ou bien encore inhiber la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone, une substance qui favoriserait le développement des tissus prostatiques (1) (2). Elle aurait aussi un effet anti-inflammatoire.

Les pépins de courge sont utilisés traditionnellement comme diurétiques. Leur huile est réputée inhiber la formation des tissus prostatiques et diminuer l´inflammation de la prostate. Elle soulage les troubles de la miction associés à l'hyperplasie bénigne de la prostate et pourrait aussi prévenir la formation de calculs rénaux. Le mode d´action des pépins de courge n´est pas bien déterminé. Il tient certainement aux différentes substances qu´ils contiennent, notamment des acides gras insaturés (oméga-3 en particulier), du zinc et des phytostérols.

L´alliance de ces deux plantes à l´efficacité reconnue est un gage d´efficacité supplémentaire: il a d´ailleurs été établi qu´une consommation régulière d´un produit composé de palmier nain et de pépins de courge (Curbicin) améliorait significativement les symptômes urinaires, par rapport à celle du groupe placebo, lors d'une étude portant sur 53 hommes (3).

Enfin, ces plantes n´ont pas les effets indésirables sur la fonction sexuelle que peuvent avoir des médicaments de synthèse. Elles améliorent en outre également les symptômes dans les cas plus graves d´hyperplasie prostatique.

 

prostate,cancer,anti-inflammatoirePagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytothérapie | Tags : prostate, cancer, anti-inflammatoire |  Facebook

13/06/2012

ProstaNatural Formula

 

0575.png

 

ProstaNatural Formula contient des nutriments naturels qui agissent en synergie pour aider à préserver durablement la santé et le bon fonctionnement de la prostate et du système urinaire. Sa formule est améliorée par l’ajout de DIM (di-indolylméthane), d’extrait de racine de Collinsonia canadensis et de vitamine E. 

 

• L’extrait de palmier scie (Serenoa repens) , l’extrait de racine d’ortie (Urtica dioica) , l’extrait de pollen de seigle et le bêta-sitostérol favorisent le bon fonctionnement de la prostate et du système urinaire. 

 

• L’extrait de prunier d’Afrique (Pygeum africanum) exerce une action apaisante dans la prostate qui est renforcée par celle de l’extrait de racine de Collinsonia canadensis. Cette dernière, originaire d’Amérique du Nord, a également des propriétés diurétiques. 

 

• Le DIM favorise la diminution du niveau de PSA (l’antigène spécifique de prostate), sécrété et intracellulaire, dont la DHT (dihydrotestostérone) est à l’origine de l’élévation. Il aide également à préserver la santé de la prostate sur le long terme. 

 

• Le sélénium, la vitamine E et le zinc renforcent encore la protection de la prostate. 

 

ProstaNatural Formula, grâce à l’action complémentaire des nutriments qu’elle apporte, favorise durablement le bon fonctionnement et la santé de la prostate.   

prostate,psa,diuretiquePanier.jpg

Écrit par Vitamines dans Complexes synergiques | Tags : prostate, psa, diuretique |  Facebook

Lyc-O-Mato®

0310.png

 

Dès 1995, une étude d’une étude de 7 ans, portant sur 45.000 volontaires, démontrait que le lycopène réduit significativement le risque d’apparition du cancer de la prostate. 


En 1999, un article publié dans le Journal of the National Cancer Institute a passé en revue 72 études épidémiologiques et a examiné les liens existant entre le risque de cancer, la consommation de tomates, de produits à base de tomates et les niveaux sanguins de lycopène. 57 études faisaient état d’une relation inverse entre la consommation de tomates ou les niveaux sanguins de lycopène avec le risque de cancer sur différents sites anatomiques. 35 d’entre elles étaient statistiquement significatives.

Les preuves d’un effet bénéfique étaient les plus fortes pour les cancers de la prostate, des poumons et de l’estomac. Les données suggéraient également un effet bénéfique pour les cancers du pancréas, du colon et du rectum, de l’œsophage, de la cavité buccale, du sein et de l’utérus. 


Une autre étude présentée en avril 1999 à Philadelphie, au meeting de l’American Association for Cancer Research, indique que le lycopène pourrait ne pas avoir seulement un effet préventif mais, également, être utile dans le traitement du cancer de la prostate. 


Ce nouveau conditionnement permet à ceux qui doivent consommer beaucoup de lycopène pour remonter leurs niveaux plasmatiques, que ce soit à titre préventif ou curatif, de le faire d’une manière beaucoup plus économique. Le conditionnement en softgels garantit la biodisponibilité maximale de cet important nutriment liposoluble.

 

prostate,cancer,poumons,estomac,pancreasPanier.jpg

prostate,cancer,poumons,estomac,pancreas

Écrit par Vitamines dans Phytonutriments | Tags : prostate, cancer, poumons, estomac, pancreas |  Facebook