04/03/2012

Vitamine B12

 0459.png 

 

 

La forme de vitamine B12 la plus active, utilisée préférentiellement pour régénérer les neurones.

La méthylcobalamine est la forme de vitamine B12 utilisée préférentiellement pour régénérer les neurones et la gaine de myéline qui protège les nerfs. Elle est bénéfique dans la prévention ou le traitement de troubles neurologiques, incluant la maladie de Parkinson, des neuro-pathies périphériques et la maladie d’Alzheimer.

¤ La recherche a notamment montré que la méthylcobalamine :

* protège le cerveau des effets délétères du glutamate, de l’oxyde nitrique et de faibles niveaux d’oxygène et de sucre sanguin. La toxicité du glutamate et de l’oxyde nitrique est une caractéristique retrouvée dans les maladies d’Alzheimer et de Parkinson ;

* chez les patients souffrant de maladie de Parkinson, protège leurs neurones de la toxicité du glutamate déclenchée par les fortes doses de L-dopa de leur traitement ;

* favorise la régénération des nerfs et ralentit la progression des maladies neurodégénératives ; * soulage les symptômes de paralysie faciale ;

* renforce l’activité des cellules naturelles tueuses et des lymphocytes T, importantes dans la lutte contre les cancers et les virus.

¤ Au Japon, la méthylcobalamine est le supplément nutritionnel approuvé dans le traitement de l’anémie. ¤ Près de 350 études ont été publiées sur la méthylcobalamine et montrent son intérêt pour le traitement de maladies neurodégénératives. Grâce à son mécanisme d’action, elle pourrait ainsi ralentir la progression de maladies comme la sclérose amyotrophique latérale, pour laquelle il n’existe aucun traitement.

Ce traitement naturel et peu coûteux devrait faire partie, au moins en complément, de la prise en charge de la plupart des maladies neurologiques.

 

neurotransmetteurs,anemie,cancer,parkinson,alzheimer,cerveau,nerfsPagnier.jpg 

Écrit par Vitamines | Tags : neurotransmetteurs, anemie, cancer, parkinson, alzheimer, cerveau, nerfs |  Facebook

29/11/2010

Magnésium marin

Le meilleur de la phytothérapie!
Maca, Tribulus, Garcinia, Griffonia, Spiruline etc.

DM05_magnesium_marin.jpg

 

 

 

Le magnésium fait partie des minéraux indispenables du corps humain. Il est essentiel à de nombreuses fonctions de l'organisme.

 

 

  

 

Présent dans toutes les cellules de l’organisme (au total, le corps d’un adulte a environ 25 g de ce mineral), il participe à plus de 300 réactions enzymatiques.

Le magnésium contribue à la production d’énergie au niveau cellulaire, ainsi qu’à la synthèse des protéines. Le magnésium marin contribue à la décontraction musculaire (25% stocké dans les muscles). Il permet aussi de maintenir la structure osseuse (60 % du magnésium de l’organisme est d’ailleurs stocké dans les os ! ). Le reste se répartit entre cerveau et organes vitaux comme coeur, foie, reins, etc… Le magnésium exerce aussi un effet régulateur sur le transit intestinal.

La carence en magnésium conduit habituellement à des états de fatigue et de stress. En France, près d'une femme sur 4 et un homme sur 6 manquent de magnésium. L'organisme n'ayant pas de réserves en magnésium, il lui faut donc un apport quotidien et régulier pour répondre à ses besoins. Les besoins de l’organisme varient de 300 à 400 mg par jour environ, mais ils varient en fonction de l'âge et du sexe. Ils sont augmentés plus particulièrement chez les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les personnes âgées. Également en cas d'activité physique intense, la sueur entraînant une élimination importante de magnésium.

Le magnésium marin est particulièrement indiqué aux sportifs qui de par l’exercice physique ont une grande déperdition de magnésium à l’effort. L’extraction du magnésium marin : Le magnésium marin est un pur extrait d’eau de mer et le résultat d’un processus très long (plus de 5 années) et naturel connu depuis plus d’un millier d’années !

Tout commence dans les marais salants de la Méditerranée qui produisent le sel. La première année, l’eau de mer est dirigée dans ces marais salants. L’exposition au soleil et la température extérieure vont entraîner une évaporation de l’eau de surface. Les cristaux de sel qui surnagent à la surface vont être « cueillis » pour constituer du sel de table propre à la consommation humaine. Le liquide restant, qui n’a pas encore cristallisé donc, est envoyé à d’autres marais pour un deuxième cycle d’évaporation. Durant la deuxième et la troisième année, des cristaux de sulfates de sodium et de magnésium sont cueillis de la même manière. L’eau de mer restante est ensuite laissée à l’évaporation pour encore 2 années supplémentaires. Au bout de ces 5 années, il ne reste plus qu’une eau de mer chargée en chlorure de magnésium, ce dernier ne pouvant former des cristaux. Cette eau de mer résiduelle est transférée dans des réservoirs, puis remise à une évaporation après que l’on en ait vidé le chlolorure , de sorte qu’il puisse au final former des cristaux. Après une dernière phase de purification et une standardisation à 55% de magnésium élément, le produit est envoyé par pulvérisation sèche en une fine poudre blanche.

La composition moyenne du magnésium marin est la suivante : oxyde de magnésium 88%, hydroxyde de magnésium 5% , sulfate de magnésium 3% , carbonate de magnésium 3% , chlorure de magnésium 1%. 

 

stress,os,transit,fatigue,sport,nerfs,musclesPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Minéraux | Tags : stress, os, transit, fatigue, sport, nerfs, muscles |  Facebook