24/04/2013

Ubiquinol

0479.png

 

 

L’ubiquinol est la forme réduite de la co-enzyme Q10, dotée de fortes propriétés antioxydantes. Elle a une biodisponibilité beaucoup plus importante que l’ubiquinone, la seule forme que l’on trouvait jusqu’à présent dans les suppléments nutritionnels.

¤ Après sa prise par voie orale, la majeure partie de l’ubiquinone, la forme courante de la CoQ10 disponible dans les suppléments nutritionnels, est réduite en ubiquinol .

La recherche montre que c’est sous cette forme que la CoQ10 est la plus efficace pour neutraliser les radicaux libres et augmenter la capacité de production d’énergie dans les mitochondries.

L’ubiquinol représente plus de 80 % de la CoQ10 totale dans le plasma sanguin, l’intestin et le foie d’un homme en bonne santé. Avec les années, la production de CoQ10 par l’organisme diminue et la conversion de l’ubiquinone en ubiquinol se fait moins bien.

¤ Les études montrent que l’ubiquinol :

• est absorbée beaucoup plus efficacement par l’organisme que l’ubiquinone et qu’elle y reste à un niveau élevé pendant beaucoup plus longtemps : - 150 mg d’ubiquinol permettent d’obtenir une concentration sanguine de 3,96 mcg/ml alors qu’il faut 1 200 mg d’ubiquinone pour atteindre un résultat similaire, - lorsque l’on compare, 8 heures après, les concentrations sanguines de CoQ10 induites par l’absorption de 100 mg d’ubiquinol et 100 mg d’ubiquinone, on observe qu’elles sont 3,75 fois plus élevées avec la prise d’ubiquinol ;

• la présence de deux groupes hydroxyles sur l’ubiquinol explique qu’elle soit plus hydrophile et donc mieux assimilable que l’ubiquinone. Ils autorisent des liaisons plus solides avec l’eau, facilitant son absorption dans la circulation sanguine. Cela lui permet également de s’accumuler plus facilement dans les mitochondries, les protégeant ainsi plus efficacement du stress oxydant et stimulant davantage la production d’énergie ;

• retarde plus efficacement que l’ubiquinone les processus de vieillissement. Des animaux d’âge mûr recevant de l’ubiquinol vieillissent 51 % plus lentement que ceux sous placebo et 40 % moins vite que ceux recevant de l’ubiquinone. Sa capacité à rester à des niveaux constamment élevés dans la circulation sanguine pourrait expliquer cette action antiâge particulièrement performante ;

• lorsque l’on compare les effets antifatigue des deux formes de CoQ10, l’ubiquinol se montre beaucoup plus efficace. Le temps de course de rats âgés est augmenté de 60 % par l’ubiquinone et de 150 % par l’ubiquinol ;

• les niveaux d’ubiquinol sont plus faibles chez des personnes malades que chez des sujets en bonne santé ;

• ainsi, les diabétiques souffrent d’un stress oxydant, de plus en plus important au fur et à mesure que la journée s’écoule. Dans le même temps, les niveaux d’ubiquinol diminuent plus rapidement que ceux de l’ubiquinone ; des sujets diabétiques ont généralement 75 % moins d’ubiquinol que des sujets en bonne santé ;

• de même, chez des personnes souffrant de maladies hépatiques, comme une cirrhose ou une hépatite, un stress oxydant élevé est observé avec en parallèle des niveaux d’ubiquinol faibles tandis que ceux d’ubiquinone se maintiennent.

L’ubiquinol est essentielle au maintien d’une production saine d’énergie, à l’homéostasie, à la croissance cellulaire et à beaucoup d’autres fonctions biologiques. Mais toutes les formes de CoQ10 sont actives et ont chacune un rôle spécifique dans des zones ciblées. L’idébénone, un analogue de la CoQ10, apporte, elle, une puissante protection antioxydante en situation d’hypoxie, alors que dans de telles conditions la CoQ10 se révèle inefficace.

 

antioxydant,antifatigue,diabete,hepatite,homeostasie,cholesterol,coeur,cerveauPagnier.jpg

20/01/2013

Silymarine

JJ11_silymarine.jpg



 

Une alliée pour le foie.

La silymarine, substance que renferme le fruit du Chardon Marie, est particulièrement bénéfique pour le foie.

Elle permet une guérison plus rapide des hépatites et des cirrhoses en favorisant la reconstruction de cet organe.

La silymarine favorise, en outre, l'écoulement de la vésicule biliaire et est donc utile en cas d'insuffisance hépatique ou de calculs biliaires.

Le Chardon Marie est enfin conseillé en cas de saignements de nez fréquents, de règles trop abondantes, contre le mal des voyages et les problèmes cardiaques.

Notre silymarine est extraite du fruit du Chardon-Marie par un laboratoire aux normes en vigueur dans l'industrie pharmaceutique, ce qui vous garantit une très haute qualité donc une très grande efficacité de notre produit.

 

foie,hepatite,cirrhose,vesicule biliairePagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytothérapie | Tags : foie, hepatite, cirrhose, vesicule biliaire |  Facebook

08/06/2012

Desmodium adscendens

0486.png 
  
 

Desmo forte™ contient un extrait liquide 1:2 de Desmodium adscendens, une plante herbacée originaire d’Afrique équatoriale et d’Amérique latine. Les guérisseurs et médecins traditionnels utilisent depuis des siècles des extraits de la plante pour soigner différentes maladies et, notamment, des maladies du foie, comme les hépatites, et les crises d’asthme.

¤ Rapporté en Europe par des médecins français ayant travaillé en Afrique, le Desmodium adscendens est utilisé dans le traitement de maladies du foie par certains thérapeutes.

¤ Le Desmodium semble donner rapidement de bons résultats sur l’hépatite virale aiguë lorsque la symptomatologie est caractéristique d’un « ictère infectieux », incluant une jaunisse, une asthénie et des paramètres biologiques modifiés comme les transaminases. Dans ce cas, l’ictère et l’asthénie disparaissent en une semaine et les paramètres biologiques retournent à la normale en 2 à 4 semaines. Une étude portant sur 32 cas d’hépatite virale aiguë montre que ses effets sont rapides et permanents à condition que la maladie soit traitée dès les premiers jours de sa déclaration. Si le traitement débute plus tardivement, son efficacité est moins marquée mais des résultats partiels peuvent être obtenus sur les paramètres biologiques. Il semble qu’un traitement précoce empêche la maladie de devenir chronique.

¤ Une autre étude réalisée à l’hôpital de Bamako au Mali sur 47 patients avec une hépatite B montre que l’administration de Desmodium entraîne une diminution rapide de l’ictère, des transaminases et de la bilirubine. Chez près de la moitié des patients, les paramètres biologiques ont été améliorés en 45 jours de traitement. En Italie, un essai clinique préliminaire a porté sur 41 patients avec une hépatite C. L’administration de Desmodium a entraîné des signes d’amélioration du fonctionnement hépatique dans 58 % des cas et n’a donné aucun résultat dans 26 %.

¤ Au cours de chimiothérapies, des détériorations hépatiques, démontrées par la mesure des taux de transaminases, peuvent intervenir. L’administration de Desmodium semble apporter des améliorations.

¤ Au Ghana, les tradipraticiens utilisent le Desmodium pour contrôler les crises d’asthme. Des études sur l’animal ont été effectuées pour comprendre le mécanisme d’action du Desmodium dans ce cas. Elles ont permis de montrer que le Desmodium exerce un effet relaxant sur les muscles lisses des poumons et qu’il inhibe les contractions et constrictions provoquées par les substances libérées au cours de réactions allergiques.

 

asthme,foie,hepatitePagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytothérapie | Tags : asthme, foie, hepatite |  Facebook