14/02/2014

Super Chitosan

 

0069.pngDiminuer la consommation des mauvaises graisses alimentaires est une nécessité pour maintenir un poids de forme et une santé cardiovasculaire optimale. Toutefois, les habitudes alimentaires modernes (repas pris sur le pouce, réunions familiales, appétence pour les aliments gras…) ne permettent pas toujours de réaliser cet objectif. 

 

• Le chitosan est un polyglucosamine obtenu par déacétylation de la chitine extraite de la carapace des crustacés. C’est une fibre soluble spéciale qui agit sur les graisses comme une véritable éponge. Le chitosan se combine en effet dans l’estomac avec les graisses alimentaires pour former un gel indigeste qui sera éliminé par les voies naturelles. Comme toutes les autres fibres, ce composé n’est pas absorbé au niveau intestinal mais sa supériorité réside au niveau de ses groupements amines, chargés positivement, qui interagissent avec les charges négatives portées par les acides biliaires et les acides gras et permettent ainsi de réduire leur absorption intestinale. 

 

Une nouvelle forme rapidement solubilisée et jusqu’à cinq fois plus efficace que les formes actuelles de chitosan ! 

• Toutes les variétés de chitosan proposées dans le commerce ne se comportent pas de la même manière. La nouvelle forme de Super Chitosan, unique et brevetée (LipoSan ULTRA®), provient de la carapace de crevettes d’eau froide (Pandalus borealis) rencontrées uniquement en Atlantique nord, près de l’Islande, et pêchées de façon responsable et durable dans des eaux cristallines dont la température est idéale. En effet, le mélange d’eau chaude du Gulf-Stream et d’eau froide de l’Atlantique crée des conditions parfaites à la vie végétale et animale. 

• La solubilité des formes de chitosan classiques n’est pas toujours optimale et il est souvent nécessaire de prendre les gélules au moins 30 minutes à une heure avant les repas, ce qui n’est non seulement pas toujours aisé mais, surtout, d’une moindre efficacité pour la captation des graisses. 

• La nouvelle forme de Super Chitosan incorpore un additif alimentaire, l’acide succinique, qui modifie sensiblement sa structure et lui confère une solubilité optimisée (moins de cinq minutes) au niveau de l’estomac, dès son contact avec l’acide chlorhydrique. Cela permet d’augmenter jusqu’à trois à cinq fois sa capacité de liaison avec les graisses alimentaires présentes dans le tube digestif par rapport à une forme de chitosan classique. 

 

Favorise la perte de graisse corporelle 

• Les expériences effectuées chez les souris et les rats dont le régime alimentaire a été complémenté par du chitosan montrent une réduction de la prise alimentaire et de la croissance pondérale due à une diminution de la digestibilité des lipides présents dans leur ration. 

• Une étude effectuée sur 59 femmes en surpoids ou légèrement obèses, en bonne santé, montre que malgré la consommation de graisses (30 % de leur apport énergétique total), la prise de Super Chitosan pendant huit semaines a permis une perte de poids d’environ un kilo, sans restrictions ou modifications alimentaires, alors que dans le groupe placebo l’indice de masse corporelle (IMC) et le poids moyen ont augmenté de façon significative (+ 1,5 kilo en moyenne). 

• Ainsi, le Super Chitosan est une aide complémentaire naturelle et sans danger pour perdre du poids, et surtout de la graisse corporelle. 

 

Pendant les repas ! 

• Grâce à sa haute solubilité et à son fort pouvoir de liaison quasi immédiat avec les graisses du bol alimentaire, le Super Chitosan est à prendre pendant les deux principaux repas avec un grand verre d’eau. 

• Pour obtenir de meilleurs résultats, il est souhaitable d’y associer une alimentation équilibrée et un programme d’exercice régulier. 

 

Une parfaite sécurité d’emploi 

• Chez l’homme, les études cliniques publiées ne montrent pas d’effet délétère du chitosan à des doses comprises entre 1,2 et 3 g/jour et sur des périodes de supplémentation comprises entre 28 jours et un an. Une dose de 3 g/j de chitosan a notamment été distribuée pendant 24 semaines à 125 personnes, sans engendrer d’effet indésirable. 

• Même si Super Chitosan ne contient plus aucune protéine allergène, sa prise reste déconseillée en cas d’allergie aux crustacés. 

graisse,minceurpanier.jpg

 

graisse,minceur

Écrit par Vitamines dans Fibres | Tags : graisse, minceur |  Facebook

10/02/2013

Capsimax


DD18_capsimax.jpg

 

Le red hot chili pepper, un piment rouge que l'on trouve notamment en Amérique du Sud contient du capsicum  (précisément le composé    responsable  de sa saveur pimentée!) dont de nombreuses études ont démontré l'intérêt sur la perte de poids.


Néanmoins, pour être efficace, il faut en consommer près de 10g par jour de red hot chili pepper par jour et pendant des semaines, ce qui est inenvisageable : l'extrait de capsicum est trop acide pour être supporté par l'estomac !

Par ailleurs, au petit déjeuner, difficile d'imaginer pouvoir ingurgiter du ...piment pur!  À moins bien sûr d'encapsuler cet extrait dans une matrice sufficamment inerte pour pouvoir être acceptée par les intestins puis par l'estomac ... Et il y a de ce composé tout à y gagner :  des études scientifiques ont démontré que l'extrait de capsicum, à raison de 30mg/jour, améliore la thermogénèse, augmente la dépense énergétique et favorise la perte de poids tant chez les hommes (1) que chez les femmes (2). Il stimule la "digestion" des hydrates de carbone (sucres) chez les coureurs au repos et pendant l'exercice  (3) , augmente l'oxydation des graisses (4) et la combustion des lipides nécessaire à la perte de poids (5) et réduit la prise calorique (6). Il a également un effet antioxydant sur les globules rouges et sur les cellules du foie (7), réduit le stress oxydatif (études menées chez les animaux) (8) . Enfin, il participe à la croissance des cheveux : un essai chez des personnes atteintes  d'alopécie a montré l'efficacité de 6mg de capsicaïne par jour, en association avec  avec 75mg d'isoflavone (9)...

Une capsule de Capsimax correspond à plus de 200mg d'extrait de capsicum hautement concentré.
Il a été cliniquement prouvé par une étude menée auprès de 25 sujets à l'université de l'Oklahoma (Etats-Unis) que la prise de Capsimax avant l'exercice permettait d'augmenter le métabolisme avant, pendant et après l'effort. En aidant à brûler pas moins de 278 calories supplémentaires!
Un "coup de pouce" qui correspond à :

  • 1h20 de marche à pas modéré,
  • 25 mn de jogging,
  • 1 hamburger,
  • 1 part de pizza au fromage
  • 2 cookies au chocolat

(À l'inverse, la consommation quotidienne d'un extra de 278 calories par jour peut entraîner un gain de poids de plus de 25 livres (12,5kg) par an...). Autrement dit, la prise de Capsimax permet de brûler 12 fois plus de calories au repos.

 

minceur,graisse,controle du poidsPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytonutriments | Tags : minceur, graisse, controle du poids |  Facebook

09/08/2011

Resveratrol Synergy

 

0605.png

 

 

La restriction calorique est la voie la plus scientifiquement validée d’augmenter l’espérance de vie des organismes vivants. Chez certaines espèces, elle peut augmenter la durée de vie de près de 100 %. Elle agit en affectant de façon favorable l’expression de gènes, l’un des moyens d’adapter la réponse de l’organisme à la réduction des calories consommées. Activant certains gènes, en inhibant certains autres, la restriction calorique ralentit le vieillissement de façon très importante en favorisant un fonctionnement cellulaire sain à travers différentes voies, incluant notamment :

- le blocage de facteurs inflammatoires, 

- l’optimisation du métabolisme des graisses et des hydrates de carbone, 

- l’abaissement de la glycémie, 

- le soutien de la fonction endothéliale, 

- l’inhibition du développement et de la prolifération du cancer.

¤ Resveratrol Synergy contient du resvératrol, du ptérostilbène, du polydatine, de la quercétine, de la vitamine C et un extrait d’écorce de pin, des nutriments qui imitent les effets de la restriction calorique et agissent en synergie pour lutter contre le vieillissement. En particulier, ils interfèrent de façon positive avec des gènes dits de longévité qui influent sur le processus de vieillissement. 

   • Des recherches sur animaux ont montré que le resvératrol imite de nombreux changements bénéfiques d’expression de gènes de la restriction calorique. D’autres travaux ont mis en lumière de très nombreuses propriétés du resvératrol, incluant sa capacité à favoriser la sensibilité à l’insuline, à stimuler le fonctionnement des mitochondries, à réduire l’expression des facteurs de l’inflammation et à protéger des effets nocifs d’une alimentation trop riche en graisse. 

  • Le ptérostilbène est un composant qui appartient à la même famille que le resvératrol. On a montré qu’il agit en synergie avec ce dernier sur des gènes de longévité, renforçant encore ses effets bénéfiques « antivieillissement ». Sa biodisponibilité est beaucoup plus élevée que celle du resvératrol. Il a des propriétés anti-inflammatoires, antinéoplasiques et antioxydantes. Il exerce ses activités par des interactions biologiques à un niveau fondamental pour contrôler l’expression de gènes et moduler l’action d’enzymes. Il régule de façon bénéfique les gènes impliqués dans le développement du cancer, de l’athérosclérose, du diabète et de l’inflammation. 

  • Le polydatine est un glucoside du resvératrol. En d’autres termes, c’est une molécule de resvératrol liée à une molécule de sucre. Lorsque le polydatine entre dans la circulation sanguine, la molécule de resvératrol se sépare de celle de sucre. Ainsi, le glucoside du resvératrol est absorbé à un rythme différent du trans-resvératrol classique, améliorant efficacement la biodisponibilité, la demi-vie et la puissance du resvératrol. 

  • La quercétine imite également certains effets de la restriction calorique. C’est un puissant antioxydant avec un fort pouvoir anti-inflammatoire qui s’exerce principalement en inhibant la voie du NF-kappaB, une protéine jouant un rôle fondamental dans le contrôle de l’expression des gènes encodant les cytokines pro-inflammatoires. La quercétine a également montré des effets protecteurs contre les maladies cardio-vasculaires, le syndrome métabolique ou le cancer. La vitamine C, puissant antioxydant, renforce sa biodisponibilité et son action. 

  • L’extrait d’écorce de pin, riche en oligoproanthocyanidines (OPC), a des activités antioxydantes et anti-inflammatoires. Il a de multiples effets bénéfiques, notamment sur la fonction endothéliale, la glycémie et l’inflammation. 

 Resveratrol Synergy, grâce à la capacité des nutriments qu’il contient à moduler l’expression de gènes, imitant ainsi les effets de la restriction calorique, améliore les biomarqueurs du vieillissement et renforce les mécanismes de lutte contre les maladies.

 

glycemie,vieillissement,anti-inflammatoire,antioxydant,atherosclerose,diabete,graissePanier.jpg