19/12/2014

AFA Extract

 

H375.png

 

¤ L’Aphanizomenon flos-aquae (AFA) est une algue bleue-verte utilisée comme supplément nutritionnel depuis plus de vingt ans. Cet extrait d’AFA, obtenu par une méthode spécifique et brevetée d’extraction, contient une quantité significative de phenylethylamine (PEA).

 

 

 

¤ La PEA est un neuroamine – on dit parfois aussi neurohormone – endogène (produit naturellement dans le cerveau) responsable de la médiation des expériences associées au plaisir et à l’acuité mentale. Ainsi, la PEA est produite dans le cerveau en quantité beaucoup plus importante chez les sujets amoureux ou sous l’effet d’une joie intense. Le chocolat noir est l’ une des meilleures – quoique beaucoup moins riche que l’extrait d’AFA - sources alimentaires de PEA, ce qui expliquerait le comportement enthousiaste et passionné des chocoholiques. La concentration de la PEA est beaucoup plus élevée dans le cerveau des coureurs de fond, ce qui pourrait expliquer les effets antidépresseurs de l’exercice d’endurance.

¤ En effet, la PEA est notablement absente chez les sujets déprimés. Or, lorsqu’elle prise par voie orale, la PEA franchit aisément la barrière hémato-encéphalique et elle se retrouve rapidement disponible dans le cerveau, où elle agit en accroissant la concentration de dopamine (qui crée le sentiment de bien être) et de norepinephrine (un stimulant naturel). La PEA soulage les dépressions chez 60% des patients, comme le Prozac®, sans contre-indications ni effets secondaires. Elle améliore l’humeur plus rapidement que les amphétamines, mais sans produire d’accoutumance (Sabbelli H et al. J Neuropsychiatry Clin Neurosci. 1996, 8, 2, 168-71). La PEA agit en quelques heures ou quelques jours, c’est un traitement naturel et physiologique de la dépression. Elle est aussi particulièrement efficace dans les cas de dépression bipolaire où un autre supplément très efficace, la SAMe , est déconseillé.


¤ Il a été montré que la prise quotidienne de 10 mg de PEA soulage les symptômes de la dépression. La PEA est aussi étudiée, à ces dosages, pour ses effets sur la réduction de l’appétit (qui découlent de ses effets modulateurs sur la dopamine) et comme traitement du syndrome de déficit d’attention. La prise de 3 à 5 mg de PEA par jour est efficace pour accroître l’attention et améliorer l’humeur (voir pour cela la formulation Phytomind™), où une quantité plus faible de PEA est associée à plusieurs phytonutriments synergiques). La PEA peut aussi être utilisée par les bien portants désireux d’améliorer leurs performances intellectuelles, leur empathie, leur libido et leurs prédispositions amoureuses.

 

concentration,humeur,cerveau,depression,neurotransmetteurs,libidoPagnier.jpg

concentration,humeur,cerveau,depression,neurotransmetteurs,libido

14/10/2011

Phosphatidylserine

 

0075.png

 

 

La Phosphatidylsérine (PS) est un composant lipidique essentiel des membranes cellulaires cérébrales. Le vieillissement, le stress et l'oxydation altèrent ces membranes délicates. Cette altération, associée au vieillissement, entraîne une dégradation des capacités cognitives et de la mémoire. Les mécanismes par lesquels la PS agit sont variés :

* elle aide à maintenir les membranes cellulaires flexibles et perméables

* elle contribue à accroître le nombre de sites récepteurs des neurotransmetteurs.

* elle favorise la production d'acétylcholine et de dopamine

* elle aide à restaurer la plasticité des synapses

* elle améliore le métabolisme cérébral du glucose. Des études récentes démontrent que la supplémentation en PS permet de prévenir et même d'enrayer cette dégradation.

Une des études les plus importantes a été réalisée sous la direction du Docteur T. Crook du "Memory Assessment Clinic" de Bethseda, Maryland. Cette étude multicentres en double aveugle a été menée simultanément à Vanderbilt University, Stanford University School of Medicine et en Italie. Dans cette étude, 149 patients âgés de 50 à 75 ans ont reçu pendant 12 semaines soit 100 mg de PS 3 fois par jour, soit un placébo. Au bout de trois semaines, les patients supplémentés ont réalisé des progrès importants sur trois variables essentielles : mémoire des noms et visages, apprentissage de nouveaux noms et visages et reconnaissance visuelle. Les progrès étaient d'autant plus significatifs que la situation de départ était dégradée. De plus, d'autres améliorations ont été notées meilleure capacité à mémoriser les numéros de téléphone et l'emplacement de certains objets, davantage de concentration pour la lecture et la conversation. Certains de ces progrès ont persisté jusqu'à quatre semaines après l'arrêt de la supplémentation, suggérant ainsi une contribution de fond de la PS au traitement des déficiences cognitives. Sur la base des améliorations obtenues, le Dr Crook calcula que "l'horloge cognitive" des participants avait été ramenée en arrière de 12 ans, un effet d'une magnitude réellement significative.

Plusieurs autres études ont abouti à la même conclusion : les suppléments de PS peuvent améliorer l'apprentissage, la mémorisation, les capacités cognitives, la concentration et d'autres fonctions cérébrales.

 

neurotransmetteurs,cerveau,memoire,apprentissage,concentrationPagnier.jpg

31/01/2011

Prégnénolone

Le meilleur de la phytothérapie!
Maca, Tribulus, Garcinia, Griffonia, Spiruline etc.

AV20_pregnenolone.jpg


 

 

L'hormone de la mémoire La prégnénolone est une hormone naturellement produite par notre organisme.

Elle améliore la concentration, stimule la réflexion, la pensée, et bien sûr la mémoire.

 


Elle agit favorablement sur les états de stress et de dépression.

La prégnénolone est une hormone naturelle produite par notre organisme. Surnommée "hormone de la mémoire", cette dernière agit sur la concentration, stimule la réflexion, la pensée, et bien sûr la mémoire. Elle est essentielle dans le soulagement des états de stress et de dépression. En outre, la prégnénolone diminue la fatigue et accélère l'apaisement des rhumatismes inflammatoires.

Il est recommandé de combler aussi d'éventuelles carences en somatomédine C, insuline et oestradiol, qui stimulent la formation de prégnénolone.

 

 

memoire,concentration,stress,cerveau,depression,rhumatismesPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Hormones | Tags : memoire, concentration, stress, cerveau, depression, rhumatismes |  Facebook