16/01/2013

Curcumine biodisponible

CA30_biocurcumax_curcumine.jpg

 

 

Le curcuma (curcuma longa) est une épice utilisée pour la préparation du curry. Utilisé depuis des millénaires par toutes les médecines, on a récemment isolé dans les rhizomes du curcuma, des actifs appelés curcuminoïdes aux propriétés antioxydantes très puissantes et anticancéreux comme l´attestent de nombreuses parutions scientifiques.

Les recherches sur les propriétés anti-cancéreuses du curcuma viendrait du fait que la curcumine inhibe la production de cytokines (molécules qui déclenchent les processus inflammatoires au niveau cellulaire) ces recherches démontrent qu´une réaction inflammatoire est souvent à l´origine de la formation et de la croissance d´une tumeur cancéreuse. Dans la lutte et la prévention du cancer par la méthode nutritionnelle, le curcuma est indiqué principalement pour les cancers suivants : Cancer du côlon très liés aux processus inflammatoires, le curcuma inhibe la cyclo-oxygénase 2 et la 5-lipo-oxygénase, deux enzymes qui interviennent dans les processus inflammatoires.

Cancer de la peau (mélanome malin), en bloquant un signal du facteur de croissance épidermique. Cancer de l´estomac causé par la présence de la bactérie helicobacter pylori, responsable d´ulcères gastriques en bloquant le NF-kappa B induit par l´augmentation des cytokines. L´ensemble des études cliniques faites sur la curcumine extraite du curcuma longa, démontre qu´elle peut inhiber le cancer à toutes les étapes de son développement : initiation, promotion et progression.

Du fait de ces propriétés anti-inflammatoires, la curcumine extrait du curcuma est recommandé pour les personnes qui souffrent des rhumatismes. Cette enzyme s´est montrée aussi très concluante dans les cancers suivants : cancer du poumon, cancer du sein, cancer de la prostate.

La curcumine pourrait aussi être efficace dans la prévention et le traitement de la maladie d´Alzheimer. Des études ont en effet montré qu´elle pouvait se lier à la protéine bêta-amyloïde, empêchant ainsi la formation des plaques séniles. Des recherches ont mis en évidence que l´ajout de pipérine extraite du poivre noir (piper nigrum) permet une bien meilleure assimilation par l´organisme de la curcumine. L´association d´enzymes végétales, est également conseillée pour parfaire son assimilation.

 

cerveau,antioxydant,anticancereux,cancer,anti-inflammatoire,rhumatismesPagnier.jpg