24/04/2013

Sélénium

 0502.png

 

 

Le sélénium est un oligoélément indispensable au corps humain. Il est présent à l'état de traces dans les aliments. On utilise différentes techniques pour vérifier sa présence dans l'organisme, comme l'analyse de sang et des cheveux, mais dans plusieurs études épidémiologiques, les chercheurs ont plutôt vérifié la teneur en sélénium  des ongles des sujets, une mesure considérée fiable pour évaluer l'apport en sélénium à long terme. Il est absorbé au niveau du tube digestif et principalement éliminé dans l'urine.

Comme la plupart des oligoéléments, il joue un rôle-clé dans l'ensemble de l'organisme. Bien qu'on n'ait pas encore totalement élucidé son mode d'action, voici les propriétés qu'on lui prête.

Antioxydant. Au niveau intracellulaire, il permet à l'organisme de produire la glutathion-peroxydase. Celle-ci travaille de concert avec la vitamine E pour protéger les membranes cellulaires contre l'oxydation provoquée par les radicaux libres, des substances impliquées dans le vieillissement, l'apparition de certains types de cancer, de maladies cardiovasculaires ainsi que dans la formation des cataractes.
L'effet antioxydant du  sélénium agit aussi en cas d'inflammation arthritique. Au cours d'une étude récente, on a constaté un effet positif sur des sujets souffrant d'inflammation systémique grave.4

Métabolisme de la glande thyroïde. Une carence en sélénium nuit à la production d'hormones thyroïdiennes.

Immunomodulateur. Le sélénium est essentiel au bon fonctionnement du système immunitaire. Il freinerait la reproduction de cellules virales, ce qui le rend utile en cas d'hépatites et de SIDA (chez les personnes atteintes de SIDA, le taux de sélénium dans le sang diminue beaucoup) notamment. Selon une étude parue en juin 2001 dans Federation of American Societies for Experimental Biology, des souris carencées en sélénium ayant reçu le virus de la grippe ont eu des infections plus graves et plus longues que leurs consoeurs non carencées. De plus, les chercheurs ont constaté que le virus prélevé sur les souris carencées avait muté plus fréquemment, ce qui indique que des déficiences spécifiques pourraient contribuer à l'apparition de souches virales capables de propager l'épidémie.

Système reproducteur masculin. Il agit particulièrement au chapitre de l'intégrité des spermatozoïdes et du métabolisme de la testostérone.

Détoxiquant. Le sélénium semble avoir la capacité de se lier à certains métaux lourds toxiques comme l'arsenic, le plomb, le mercure et le cadmium et aiderait donc notre organisme à l'éliminer par le biais de l'urine.

Système nerveux. Le sélénium intervient dans la synthèse des cellules nerveuses; sa carence peut provoquer une dépression, de la fatigue, de l'anxiété, etc.

Système musculaire. Une carence en sélénium provoque une faiblesse généralisée.

Antifongique, antipelliculaire et régulateur de la séborrhée du cuir chevelu en usage externe. Le sélénium fait partie des ingrédients de certains shampoings traitant ces troubles cutanés.

Source : Passeport Santé

antioxydantPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Oligoéléments | Tags : antioxydant |  Facebook

11/02/2012

Germanium organique

0175.png
 

 

 

Le Germanium organique (Ge-132), à ne pas confondre avec son homologue non organique utilisé dans l’industrie des semi-conducteurs, est un minéral trace que la croûte terrestre contient à la concentration relativement faible de 7 parts par million.

 Le Germanium organique a été particulièrement étudié au Japon après que le Dr. Kuzihiko Asai ait découvert que certaines plantes médicinales comme le ginseng, le shiitake, l’ail et la chlorella en contiennent des concentrations naturelles élevées, qui expliqueraient beaucoup de leurs propriétés thérapeutiques.

Les études menées par le Dr. Asai dans le cadre de l’institut qu’il a fondé pour développer l’usage du Ge-132 ont démontré l’efficacité de dosages de 100 à 300 mg par jour dans plusieurs pathologies : arthrite rhumatoïde, allergies alimentaires, hypercholestérolémie, Candida albicans, infections virales chroniques et cancer.

Le Germanium organique est aussi fréquemment utilisé au Japon pour contrôler la douleur. Le Germanium semble agir par plusieurs mécanismes :

il se lie à l’oxygène pour améliorer la respiration cellulaire.

Il a une activité antivirale et antifongique propre.

Il est capable d’activer les macrophages et les cellules tueuses naturelles (les fameuses Natural Killer Cells).

Il permet aussi, et peut être surtout, d’accroître la production naturelle d’interféron, et donc la prolifération des cellules génératrices d’anticorps.

La théorie prévalente parmi les chercheurs est que le Germanium organique agit principalement en stimulant les défenses naturelles de l’organisme. C’est aussi un produit sûr qui est entièrement excrété par l’organisme moins de 48 heures après son absorption.

 

arthrite,allergie,cholesterol,candida albicans,virus,cancer,antivirale,antifongiquePagnier.jpg