20/10/2012

Lectin Flush

 

0629.png

 

S’alimenter peut et doit rester un plaisir. Mais qui peut se vanter de n’être jamais sujet à des allergies alimentaires comme au gluten, à certaines céréales, certains légumes et produits laitiers ?… Ou bien de ne jamais ressentir lassitude et fatigue après le repas, mal digérer, avoir des gaz, des ballonnements et prendre du poids sans aucune surconsommation apparente ?… 

 

¤ Tous ces phénomènes ont une cause commune : les lectines, des protéines qui se lient spécifiquement aux hydrates de carbone et qui sont à l’origine de la plupart des allergies alimentaires. La consommation d’aliments trop riches en lectines peut causer diarrhées, nausées et vomissements. Les lectines miment souvent l’insuline et donnent aux adipocytes un signal de stockage. Elles pourraient aussi induire une résistance à la leptine, une hormone qui régule les réserves de graisse.

En particulier : 

 

¤ Certaines lectines répandues, comme la gliadine, présente dans le gluten du blé (mais on la retrouve dans d’autres céréales), sont un facteur déclenchant de la cascade inflammatoire. D’autres lectines déséquilibrent la flore intestinale. Les lectines des pommes de terre et des tomates pourraient être à l’origine des douleurs arthritiques. La plupart des lectines stimulent la production nocive de polyamines dans l’intestin et réduisent dangereusement l’activité bénéfique des cellules tueuses naturelles (natural killer cells). 

 

¤ Les lectines se rencontrent dans quasiment toutes les formes de nourriture et sont, de ce fait, impossibles à éviter en totalité. Elles ne sont pas facilement détruites ni éliminées par les hautes températures et, de plus, elles ne sont pas digestibles. 

 

¤ Seuls notre génotype et notre groupe sanguin sont en mesure de déterminer à quel point nous sommes à la merci des lectines. Heureusement, celles-ci peuvent être éliminées du tube digestif par des substances qui ont la propriété de se lier à elles avant qu’elles attaquent leurs cibles :

• La N-acétylglucosamine (NAG) est le plus abondant des mucopolysaccharides de notre organisme, particulièrement présent dans le système digestif et les articulations. Il possède la singularité de chélater les lectines du blé qui sont à l’origine de l’hypersensibilité intestinale, permettant ainsi de se protéger du stress digestif qu’elles induisent. 

• L’extrait de pectine du Citrus aurantium est une source importante de fibres qui accroît la viscosité du tractus intestinal. Dans le grand intestin et le côlon, les microorganismes vont dégrader la pectine pour libérer les acides gras à chaîne courte à effet bénéfique prébiotique. 

• L’extrait de l’algue Fucus vesiculosus est riche en fucose qui s’attache aux levures et bactéries qui sont à la source de troubles digestifs. 

• Le D-mannose est un sucre bienfaisant qui a la particularité de s’accoler aux lectines de l’Escherichia coli pour les neutraliser et assurer le confort urinaire. 

• L’acide aminé L-glutamine est la principale source d’énergie des cellules de la muqueuse intestinale, à la fois pour leur maintenance et leur réparation. 

• La curcumine (sous forme de phytosomes, comme dans notre Bio-curcuma) permet d’endiguer spécifiquement l’inflammation de la sphère intestinale, à court et à long terme, grâce à sa haute biodisponibilité. 

• Les arabinogalactanes du Larix occidentalis sont une source importante de fibres à effet prébiotique. Leur principale indication est la protection du côlon : diverticulose, côlon irritable, mais aussi maladie de Crohn et colites ulcératives. 

• L’alginate de sodium est un gel de consistance fibreuse qui va entourer les lectines après leur liaison aux sucres pour les évacuer de l’organisme sans délai. Il prévient également le reflux acide stomacal et les brûlures œsophagiennes.

Lectin Flush est une arme préventive de première ligne pour tous ceux qui souffrent d’intolérance digestive incontrôlable et de déséquilibre pondéral inexpliqué, qu’elle contribuera à résoudre dans de nombreux cas.

 

allergie,intolérance digestive,crohn,gluten,lectinesPanier.jpg

 

04/12/2011

Colon Cleanse Formula

0613.png

 

 

 

Ce pourrait être un adage ou une simple formule de précaution… 

L’alimentation moderne et sa variante industrielle encombrent le tube digestif de déchets que ce dernier n’est pas conçu pour traiter ; Colon Cleanse Formula ne propose pas un nettoyage complet du côlon en vue d’une détoxification profonde, telle que celle pratiquée par des thérapeutes avertis au cours de laquelle seront éliminés des éléments mucosiques, glaires, polypes… mais vise à obtenir, à l’aide de substances végétales simples, mais parfaitement maîtrisées, un « balayage » doux, en profondeur, du système colique pour éliminer résidus, parasites, bactéries et réinitialiser ou rendre plus active une flore bactérienne saine. On y ajoutera, si nécessaire, des substances pré ou pro-biotiques contribuant à préserver l’intégralité de la muqueuse intestinale. 

¤ Colon Cleanse Formula combine plusieurs ingrédients régulateurs du transit :

• La poudre de psyllium : une source naturelle de fibres non solubles qui assure la régularité des mouvements intestinaux et qui est utilisée depuis des siècles comme nettoyant du côlon (par augmentation du volume du bol alimentaire). Elle possède également une action anticholestérolémiante et protectrice cardio-vasculaire. 

 • L’extrait de feuilles d’aloès standardisé en aloïne, responsable de ses propriétés laxatives, mais qui peut aussi se consommer en jus. Il possède des vertus nettoyantes et régénératrices connues de longue date. 

 • L’extrait de feuilles de séné, remède classique de l’intestin « paresseux » chez la personne d’âge mûr, mais actif aussi chez la femme après l’accouchement ; très peu irritant, il peut être pris en usage prolongé. 

 • La racine de bourdaine, laxatif végétal peu agressif, mieux toléré que la cascara ou la rhubarbe, et qui s’associe parfaitement à l’aloès et au séné dont il renforce l’activité.

 ¤ Colon Cleanse Formula inclut aussi des substances drainantes à visée régénératrice, notamment :

 • L’extrait de graines de céleri, aux propriétés dépuratives et hépato-rénales bien connues, ainsi que l’extrait de feuilles de pissenlit, dépuratif nettoyant spécifique de la sphère hépatique qui améliore l’ensemble des paramètres biliaires (bilirubine et transaminases). 

 • Les extraits de feuilles de menthe et de papaye permettent d’assurer l’antisepsie, la bonne motricité et l’apaisement en cas de paroi intestinale sensible ou irritée. 

 • La L-glutamine : protège la muqueuse intestinale et la sphère gastrique (résistance à l’insuline). Elle garantit un retour à l’intégrité, à la plasticité et à la propreté de l’ensemble de la paroi intestinale. 

 • Le magnésium, sous sa forme hydroxyde, n’entraîne pas de réaction rénale négative, comme cela pourrait être le cas lorsqu’on utilise le chlorure de magnésium en excès. L’hydroxyde de magnésium réagit avec l’acide chlorhydrique gastrique pour produire du chlorure de magnésium naissant, augmentant naturellement le péristaltisme intestinal.

 ¤ Colon Cleanse Formula peut être utilisé soit en continu, avec des périodes de pause nécessaires pour ne pas développer de tolérance, soit de façon ponctuelle pour débarrasser l’organisme des résidus encombrant la paroi cellulaire, comme à la suite de repas trop copieux et répétés, ou pour se sentir plus libre et plus léger. Il est recommandé d’associer la prise de liquide, en particulier d’eau, en quantité suffisante, et celle de pré et pro-biotiques pour conserver une paroi intestinale saine, à l’abri des infections.

 

 

transit,anticholestérolémiant,intestin,côlon,laxatif,draineurPanier.jpg