21/11/2010

Harpagophytum

Le meilleur de la phytothérapie!
Maca, Tribulus, Garcinia, Griffonia, Spiruline etc.

  

EE12_harpagophytum.jpg

 

 

 

L’harpagophytum est originaire du Sud de l’Afrique ( Namibie) et son fruit est dur et hérissé de griffes. Quand celles-ci se plantent dans les sabots du bétail, celui-ci est emporté dans une danse endiablée, d’où le nom de “Griffe du diable“.

 

 

Mais ce sont les racines, qui se divisent en nombreux tubercules secondaires qui sont utilisées en thérapeutique : traditionnellement les guérisseurs africains les coupent en rondelles pour les faire sécher puis les réduisent en poudre.

Ils les préconisent pour soulager les douleurs des articulations. L'harpagophytum contient de nombreux principes actifs dont certains ont été reconnus pour leurs effets anti-inflammatoires, antispasmodiques et analgésiques, tels que les glucosides (harpagide, harpagoside, procumbide). Il contient aussi des flavonoïdes (kaempférol, lutéoline) aux vertus anti-oxydantes et des phytostérols (sitostérine, stigmastérine) qui pourraient renforcer l'action anti-inflammatoire de l'harpagoside, ainsi que des phénols (acides chlorogénique et acide cinnamique). L'acide chlorogénique, responsable de la saveur amère de la plante, a par ailleurs des propriétés diurétiques. Quant à l'acide cinnamique, on lui reconnaît des vertus analgésiques.

 La plante contient aussi sels minéraux (calcium, phosphore, magnésium, potassium, fer, cuivre, silicium) et vitamines (bêta-carotène, B1, B2, B3, B5, B9, B12, C) . L’harpagophytum est indiqué dans le traitement des douleurs liées aux rhumatismes et à l'arthrose et plus largement à toutes les manifestations douloureuses aux articulations, comme l’arthrite ou les tendinites.

L'harpagophytum est aussi indiquée dans le traitement des douleurs lombaires (lumbago) et plus généralement du mal de dos. L'harpagophytum peut donc permettre d’éviter une surconsommation d’anti-inflammatoires , et donc les effets secondaires qui leur sont liés ( maux d’estomac). Réputé améliorer la mobilité générale, et donc, en quelques sortes, « dérouiller » les articulations, l'harpagophytum peut aussi être utilisée par les sportifs, aidant à optimiser la récupération après les phases d’entraînement.

Enfin, l'harpagophytum stimule la digestion et le foie, et favorise l’élimination de l’acide urique, en cause dans certains processus inflammatoires (crise de goutte). Ce traitement de fond n'est pas un remède à utiliser en cas de crise : il convient de le prendre pendant au moins deux mois pour en avoir les pleins effets.

 

rhumatismes,arthrose,tendinites,anti-inflammatoirePagnier.jpg