08/06/2012

Desmodium adscendens

0486.png 
  
 

Desmo forte™ contient un extrait liquide 1:2 de Desmodium adscendens, une plante herbacée originaire d’Afrique équatoriale et d’Amérique latine. Les guérisseurs et médecins traditionnels utilisent depuis des siècles des extraits de la plante pour soigner différentes maladies et, notamment, des maladies du foie, comme les hépatites, et les crises d’asthme.

¤ Rapporté en Europe par des médecins français ayant travaillé en Afrique, le Desmodium adscendens est utilisé dans le traitement de maladies du foie par certains thérapeutes.

¤ Le Desmodium semble donner rapidement de bons résultats sur l’hépatite virale aiguë lorsque la symptomatologie est caractéristique d’un « ictère infectieux », incluant une jaunisse, une asthénie et des paramètres biologiques modifiés comme les transaminases. Dans ce cas, l’ictère et l’asthénie disparaissent en une semaine et les paramètres biologiques retournent à la normale en 2 à 4 semaines. Une étude portant sur 32 cas d’hépatite virale aiguë montre que ses effets sont rapides et permanents à condition que la maladie soit traitée dès les premiers jours de sa déclaration. Si le traitement débute plus tardivement, son efficacité est moins marquée mais des résultats partiels peuvent être obtenus sur les paramètres biologiques. Il semble qu’un traitement précoce empêche la maladie de devenir chronique.

¤ Une autre étude réalisée à l’hôpital de Bamako au Mali sur 47 patients avec une hépatite B montre que l’administration de Desmodium entraîne une diminution rapide de l’ictère, des transaminases et de la bilirubine. Chez près de la moitié des patients, les paramètres biologiques ont été améliorés en 45 jours de traitement. En Italie, un essai clinique préliminaire a porté sur 41 patients avec une hépatite C. L’administration de Desmodium a entraîné des signes d’amélioration du fonctionnement hépatique dans 58 % des cas et n’a donné aucun résultat dans 26 %.

¤ Au cours de chimiothérapies, des détériorations hépatiques, démontrées par la mesure des taux de transaminases, peuvent intervenir. L’administration de Desmodium semble apporter des améliorations.

¤ Au Ghana, les tradipraticiens utilisent le Desmodium pour contrôler les crises d’asthme. Des études sur l’animal ont été effectuées pour comprendre le mécanisme d’action du Desmodium dans ce cas. Elles ont permis de montrer que le Desmodium exerce un effet relaxant sur les muscles lisses des poumons et qu’il inhibe les contractions et constrictions provoquées par les substances libérées au cours de réactions allergiques.

 

asthme,foie,hepatitePagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytothérapie | Tags : asthme, foie, hepatite |  Facebook

14/08/2011

Cranberry Biologique

Le meilleur de la phytothérapie!
Maca, Tribulus, Garcinia, Griffonia, Spiruline etc.

 

FF05_cranberry.jpg

 

Le cranberry est un petit fruit rouge proche de la myrtille, traditionnellement cueillie et consommée par les Amérindiens.

 La récente mise à jour de sa composition a permis d´élucider les mécanismes des vertus bénéfiques qui lui sont connues depuis longtemps sur les infections de l´appareil urinaire.

 En effet, le cranberry contient des proanthocyanidines, une catégorie très spécifique de flavonoïdes (polyphénols), les substances anti-oxydantes que contiennent toutes les plantes.

 Ces proanthocyanidines (aussi appelés “tannins condensés”), que l´on retrouve aussi à moindre concentration dans le thé et dans le 

chocolat, sont des substances qui possèdent, comme tous les polyphénols, des effets anti-oxydants sur les cellules de l´organisme (voir dossier radicaux libres).

 Les proanthocyanidines possèdent en outre une action anti-microbienne : elles peuvent en effet se lier avec certaines bactéries, empêchant ces dernières d´adhérer aux parois des cellules. Elles “piègent” ainsi la bactérie souvent responsable des infections urinaires (Escherichia Coli).

 Entraînant des symptômes désagréables tels qu´une envie permanente d'aller uriner et une sensation de brûlure durant la miction, l'infection urinaire, aussi appelée cystite, est en effet causée par une prolifération anormale de cette bactérie à l'intérieur de la vessie. Fréquente, elle concerne femmes et hommes (elle est souvent associée chez ces derniers à des problèmes de prostate).

 Toutes les études montrent que la consommation régulière de jus de canneberge, et donc de proanthocyanidines, aide à prévenir les infections de l´appareil urinaire, ainsi que leurs récidives.

 De récents travaux suggèrent une action similaire sur d´autres bactéries, susceptibles d´étendre l´intérêt des proanthocyanidines au traitement tant curatif que préventif de certains ulcères (dûs à la bactérie Heliobacter pylori), des caries dentaires ou de certaines gingivites (dues à la bactérie Streptococcus mutans).

 

 infections urinaires,cystites,ulcères,gingivites

 Infections urinaires,cystites,Ulcères,Gingivites

Écrit par Vitamines dans Phytothérapie | Tags : infections urinaires, cystites, ulcères, gingivites |  Facebook

28/11/2010

Echinacea

Le meilleur de la phytothérapie!
Maca, Tribulus, Garcinia, Griffonia, Spiruline etc.

 

 FF15_echinacea_purpurea_angustifolia.jpg

 

 

Pour renforcer les défenses naturelles de l'organisme contre l'état grippal et les allergies saisonnières.

 L'échinacea est traditionnellement utilisée pour ses qualités immunostimulantes. Cette plante s'emploie à titre préventif ou curatif à l'approche des épidémies de toux, rhumes, grippes ou bronchites.

C'est une plante adaptogène qui permet d'améliorer la résistance de l'organisme en stimulant le système immunitaire. L'échinacée est une plante du centre de l'Amérique du Nord, dont les fleurs ressemblent à des marguerites un peu ébouriffées (d'où son nom, echinos en grec signifiant hérisson). Ses racines étaient utilisées par les Amérindiens (Sioux, Comanches) en application externe pour soigner les blessures, les piqûres d'insectes et les morsures de serpent. Ils la mastiquaient aussi pour lutter contre les maux de dents et de gorge.

Il en existe plusieurs espèces, dont la composition en divers principes actifs varie quelque peu Aujourd'hui, de nombreuses études ont confirmé son efficacité : elle permet de soigner, mais aussi de prévenir, les refroidissements ainsi que les infections bactériennes ou virales.

Elle s'avère donc particulièrement précieuse en cas de toux, rhumes, grippes ou bronchites Une étude comparative a été menée auprès de 559 sujets sains : les 246 personnes qui avaient attrapé froid durant les 6 mois que durait l'étude ont été soignées une semaine durant, la moitié avec des extraits d'herbes et de racines d'échinacée, l'autre moitié avec un placebo.

L'étude a montré que les personnes traitées à l'échinacée se remettaient plus vite que celles qui étaient soignés avec un placebo! Une étude canadienne a également démontré que la gravité des symptomes était de 25% moindre lorsque les patients étaient traités à l'échinacée.

En conclusion, l'association de l'Echinacea Purpurea et de l'Echinacea Angustifolia aurait un effet bénéfique et fortifiant contre les agressions de l'hiver (grippes, refroidissement, rhumes,...) en diminuant la fréquence et l'intensité des symptômes.

 

immunostimulante,adaptogene,grippe,rhume,allergie,systeme immunitairePagnier.jpg