19/11/2011

MSM

 0081.png

 

 

Le méthyl-sulfonyl-méthane (MSM) est une source stable, riche et naturelle de soufre organique. Le soufre est présent en concentration particulièrement élevée dans les articulations où il participe à la production du sulfate de chondroïtine, des glucosamines et de l'acide hyaluronique.

Il joue un rôle critique dans le maintien de la stabilité et l'intégrité du tissu conjonctif et des protéines. Plusieurs études ont montré l’utilité d’une supplémentation en MSM dans les cas d’arthrose et d’arthrite rhumatoïde. Une étude en double aveugle a montré une réduction de 82 % de la douleur de patients arthritiques après six semaines de supplémentation avec 2,25 g de MSM quotidiens.

La cicatrisation des blessures est aussi accélérée par la prise de MSM (et davantage encore lorsque vitamine C et MSM sont pris conjointement).

Le MSM est aussi indispensable dans un grand nombre de réactions enzymatiques et hormonales, ainsi que pour un fonctionnement adéquat du système immunitaire. Lorsqu'il est disponible dans l'organisme en niveau suffisant, le MSM semble se concentrer autour des membranes muqueuses où il crée un écran protecteur qui réduit les effets des allergènes et des contaminants externes.

Des études montrent d’ailleurs une influence bénéfique de la prise de MSM dans des cas d’asthme et d’allergies. D’après Earl Mindell, Ph.D., le MSM accroît la perméabilité cellulaire et permet ainsi à l’organisme d’éliminer plus facilement toxines et radicaux libres.

Une supplémentation régulière en MSM aide à maintenir la santé et l’aspect agréable de la peau, des ongles et des cheveux : le MSM est nécessaire pour la production de kératine (la « charpente » des cheveux et des ongles) et pour celle de collagène (le principal constituant du tissu conjonctif). Bien que l'on trouve du soufre à l'état naturel dans certains fruits et légumes frais, celui-ci est détruit lors de la cuisson, de la transformation et du stockage des aliments.

Et des études montrent que le taux de MSM dans l’organisme baisse fortement avec l’âge. La supplémentation est donc une option d’autant plus séduisante qu’elle est peu coûteuse et remarquablement dénuée de toxicité.

 

rhumatismes,arthrose,allergie,peau,ongles,cheveuxPagnier.jpg 

Écrit par Vitamines dans Phytonutriments | Tags : rhumatismes, arthrose, allergie, peau, ongles, cheveux |  Facebook

20/11/2010

Extrait de thé vert

 

0520.png

 

 

 

Le thé vert est, après l'eau, la boisson la plus consommée au monde. Il est particulièrement populaire en Extrême-Orient. Les scientifiques ont toujours pensé qu'il jouait un rôle important quant à l'excellente santé et à la longévité dont bénéficient ses consommateurs réguliers.



Un grand nombre d'études récentes viennent vérifier cette hypothèse. Ainsi, dès 1991, il est démontré que les fumeurs buveurs de thé vert  ont un risque de cancer du poumon réduit de 45%. Cette action préventive n'a cessé d'être vérifiée depuis et il existe maintenant un quasi consensus scientifique la documentant.

Une étude de cohorte récente portant sur une population japonaise avec des données sur un suivi de 13 années a observé un retard de l’apparition de cancers, de morts par cancer et par toute cause associé à une consommation augmentée de thé vert(Ageing res Rev. 2003 Jan ; 2(1) :1-10.)

Le thé vert est une substance tellement puissante qu'elle prévient un grand nombre de maladies dont plusieurs cancers, certaines maladies cardiovasculaires et des infections virales et bactériennes. Ce pouvoir étonnant vient des polyphénols qu’il contient : ce sont des antioxydants puissants qui protègent les cellules et leur matériel génétique de l'action destructrice des radicaux libres.

L'un de ces polyphénols, l'épigallo-catéchingallate (EGCg) est capable d'une activité antioxydante 100 fois supérieure à celle de la vitamine C et 25 fois supérieure à celle de la vitamine E. Il faudrait boire au moins 10 à 15 tasses de thé vert par jour pour tirer parti de ses avantages. Il est plus facile de prendre deux ou trois gélules d'extrait de thé vert, de préférence au moment des repas.

 

antioxydant,cancerPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytonutriments | Tags : antioxydant, cancer |  Facebook

07/11/2010

Lutéine

0339.png

 

 

 

La lutéine est l'un des trois pigments caroténoïdes qui se trouvent en très forte concentration dans la rétine de l'oeil, plus précisément dans la macula, une tache jaune d'environ 2 mm de diamètre. La couleur jaune de la macula est attribuable à la présence de lutéine, de zéaxanthine et de méso-zéaxanthine. Ces caroténoïdes ne sont pas synthétisés par l'homme et doivent donc être apportés par l'alimentation.

 
La lutéine et la zéaxanthine ont des propriétés antioxydantes et, en outre, ils filtrent la lumière bleue, deux actions qui contribueraient, selon les chercheurs, à prévenir la dégénérescence de la rétine. On pense que la lutéine agit à la fois en neutralisant les électrons libres qui peuvent endommager la rétine (effet antioxydant) et en filtrant la lumière bleue qui agresse les photorécepteurs de l'oeil (effet antioxydant indirect).
 
À la différence du bêta-carotène,  la lutéine ne joue aucun rôle dans le métabolisme de la vitamine A, et ne peut donc être considérée comme une provitamine. Elle fait partie de cette catégorie de substances qui ne sont pas considérées comme des nutriments essentiels, mais qui semblent pourtant jouer un rôle crucial pour la santé. Comme tous les caroténoïdes, la lutéine est mieux absorbée en présence de matière grasse, car elle est liposoluble.

 

vue,oeil,retine,yeuxPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytonutriments | Tags : vue, oeil, retine, yeux |  Facebook