29/01/2012

GABA

   

H436.png

  

 

L’acide gamma-amino-butyrique (GABA), un neurotransmetteur inhibiteur, est synthétisé par l’organisme à partir du glutamate.

Avec les années, sa concentration diminue. Cet acide aminé est utilisé par le cerveau pour favoriser le calme et la tranquillité en aidant à neutraliser les effets excitants du glutamate.

En d’autres termes, le GABA est l’arme clé du cerveau pour lutter contre le stress. Des études montrent que le GABA :

* exerce, 60 mn après son administration, un effet relaxant tout en réduisant l’anxiété chez des volontaires en bonne santé en condition de stress. Dans le même temps, il renforce leur immunité affaiblie par le stress ;

* favorise la relaxation et le sommeil : contrairement aux nombreux somnifères qui ciblent les récepteurs du GABA, ce dernier n’entraîne ni somnolence diurne ni risque d’accoutumance. En réduisant l’anxiété, il favorise un profond repos compensateur ;

* combiné à l’inositol et au nicotinamide, il exerce des effets bénéfiques sur l’humeur en empêchant l’anxiété et le stress d’atteindre les centres moteurs du cerveau ;

* associée au stress, la douleur chronique peut abaisser les niveaux du GABA. Sa capacité à réduire le stress suggère que le GABA pourrait diminuer l’intensité de la douleur ;

* a des effets bénéfiques chez des patients atteints d’épilepsie qui ne répondent pas aux traitements conventionnels ;

* améliore les performances cognitives de singes âgés.

 

neurotransmetteurs,cerveau,stress,anxiete,sommeilPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Acides aminés | Tags : neurotransmetteurs, cerveau, stress, anxiete, sommeil |  Facebook

Magnolia officinalis

0393.png

 

 

 

L’extrait de Magnolia officinalis appartient à la pharmacopée chinoise depuis vingt siècles. Mais ce sont des études récentes qui ont permis de mettre en lumière les remarquables bénéfices pour la santé de deux des composants du Magnolia, l’honokiol et le magnoliol :

¤ ils calment l’anxiété et le stress sans provoquer l’assoupissement. L’honokiol exerce un effet anti-anxiété alors que le magnoliol est plutôt antidépresseur, une combinaison d’une plaisante complémentarité. Dans une étude animale, le honokiol a été comparé au diazépam (un antianxyolitique connu) et il a montré une efficacité similaire, mais sans les effets secondaires sédatifs du médicament, et sans créer d’accoutumance ;

¤ magnoliol et honokiol modulent positivement l’activité de plusieurs neurotransmetteurs et contribuent à normaliser et à protéger la fonctionnalité cérébrale ;

¤ honokiol et magnoliol sont deux antioxydants puissants (jusqu’à 1 000 fois plus puissant, in vitro, que l’alpha tocophérol pour inhiber la péroxydation des lipides).

D’autres études montrent qu’ils protègent les mitochondries des dommages radicalaires dans le foie, le cœur et le cerveau des animaux de laboratoire ; plusieurs études montrent que l’extrait de Magnolia inhibe la prolifération de plusieurs types de cellules cancéreuses, qu’il pouvait être un traitement palliatif utile pour les leucémies et qu’il exerçait aussi une activité antiangiogénique significative, contribuant à priver les tumeurs d’apport sanguin ; d’autres études, enfin, montrent une efficacité de l’extrait de Magnolia dans une variété de pathologies comme les infections septiques fréquentes en milieu hospitalier, le traitement de l’inflammation et de la douleur, la prévention et le contrôle de l’asthme, les pathologies fongiques et bactériennes.

L’extrait de Magnolia est un phytonutriment relativement peu coûteux, utilisé en toute sécurité depuis deux mille ans en médecine traditionnelle chinoise. Des études récentes confirment son efficacité dans une remarquable variété de pathologies. Nous avons choisi un produit standardisé pour contenir 90 % d’honokiol et de magnoliol afin de garantir une teneur élevée en principes actifs.

 

stress,anxiete,neurotransmetteurs,cerveau,adaptogene,antidepresseur,antioxydantPagnier.jpg  

Chlorella

 

0449.png

 

 

La Chlorella est une algue verte d’eau douce monocellulaire. Elle contient la plus forte concentration connue de chlorophylle rencontrée chez des plantes, 60 % de protéines incluant tous les acides aminés essentiels.

La Yaeyama, une sous-espèce de Chlorella vulgaris, contient le Chlorella growth factor riche en acides nucléiques (ADN et ARN) et en peptides.

¤ La Chlorella est l’un des aliments sur lequel le plus grand nombre de recherches scientifiques ont été effectuées. Elle est notamment utilisée :

* pour détoxifier l’organisme en éliminant les métaux lourds et les substances chimiques toxiques ;

* pour améliorer le fonctionnement de l’intestin grâce à sa forte concentration en chlorophylle ;

* pour stimuler l’activité des macrophages et des lymphocytes T, augmentant les niveaux de l’interféron et renforçant la capacité du système immunitaire à combattre virus, bactéries, protéines étrangères ou produits chimiques ;

* l’interféron est l’une des premières défenses naturelles de l’organisme contre le cancer. En augmentant les niveaux d’interféron, elle renforce les défenses de l’organisme contre le cancer ;

* étant alcaline, pour équilibrer le pH de l’organisme ;

* pour normaliser les niveaux de sucre dans le sang et la pression sanguine.

 

detoxication,cancer,transit,endurancePagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Algues | Tags : detoxication, cancer, transit, endurance |  Facebook