22/05/2012

Anti-Glycation Formula

 

 

0604.png

La glycation est un phénomène qui consiste en une dénaturation des protéines. Il a été montré que ce phénomène contribue fortement à augmenter l’ensemble des processus qui régissent le vieillissement, tant au niveau physique qu’au niveau cellulaire. 

 

¤ La glycation des protéines, encore appelée « caramélisation », se traduit par la réaction d’un sucre avec une protéine. Ce phénomène engendre des protéines dites « glyquées » qui ne peuvent être ni détruites ni libérées par la cellule où elles vont s’accumuler. 

 

¤ Les conséquences peuvent être des lésions tissulaires, cellulaires et vasculaires, toutes marqueurs sélectifs du vieillissement. 

 

¤ En plus de consignes diététiques fondamentales, il est primordial d’apporter les éléments susceptibles de s’opposer à ces phénomènes. 

 

¤ C’est ce que réalise l’Anti-Glycation Formula. 

Ses composants : 

 

¤ La carnosine : Ce dipeptide combinaison de deux acides aminés (bêta alanine et L-histidine), est présent dans le cerveau, les muscles et autres tissus humains. Sa concentration doit être assez élevée pour s’opposer à sa destruction par l’enzyme carnosinase. 

 

¤ La benfotiamine : il s’agit d’un dérivé de la vitamine B1, encore appelée thiamine, qui est une forme bien mieux absorbée, car à la fois hydro et liposoluble, ce qui lui permet de traverser aisément les membranes cellulaires. 

• Très utile dans la neuropathie périphérique liée au diabète. 

• Elle contribue fortement à inhiber les AGE (Advanced Glycation End products) et protège efficacement le système oculaire, le système veineux et les vaisseaux sanguins, particulièrement vulnérables. 

 

¤ L’aminoguanidine : partage avec la carnosine, la benfotiamine et la pyridoxamine la propriété de s’opposer à la glycation. 

• Son action bénéfique sur la coagulation sanguine permet d’augmenter la densité du collagène dans les vaisseaux et ses propriétés équilibrantes sur le métabolisme des sucres et des lipides contribuent à en faire un élément des plus utiles. 

 

¤ La L-histidine : permet d’augmenter l’absorption de la carnosine et, s’opposant à l’action de la carnosinase, contribue à la protection des protéines cellulaires (veines, cerveau, peau, reins). 

 

¤ Le sodium R lipoate : forme naturelle de l’acide lipoïque, est un protecteur des anti-oxydants et des mitochondries. Il protège également les neurones en favorisant la production d’acétylcholine, un neuro-transmetteur majeur. 

 

¤ Feuilles de goyave (Psidium guajava) : inhibiteur de la formation des AGE, des LDL, de la glycation et du cholestérol. 

 

¤ Extrait des feuilles de maté : dont l’acide caféique permet d’inhiber jusqu’à 95 % des AGE. 

 

¤ La pyridoxamine : s’oppose à la formation de la plaque athéromateuse et prévient les dommages causés au DNA. 

 

¤ L’extrait de banaba (voir notre formulation Glucofit™) prévient la transformation en graisse du sucre stagnant dans les cellules. Son effet est rapporté à sa teneur en acide corosolique (1 %). L’ensemble des constituants de cette formule œuvre en synergie pour s’opposer aux effets indésirables de la glycation et les inhiber.

 

vieillissement,neurotransmetteurs,veines,peau,cerveau,reinsPanier.jpg

Les commentaires sont fermés.