24/02/2013

Acide hyaluronique

HA05_acide_hyaluronique_issu_de_biotechnologie.jpg
 

 

L'acide hyaluronique est un composant omni-présent dans l’organisme, donc essentiel à la bonne santé de nombreux tissus de l’organisme tels que les tissus conjonctifs (cartilage ... valves cardiaques) ou épithéliaux (peau) ainsi que dans les fluides de l'oreille interne, l’humeur vitrée des yeux ou bien encore le liquide indispensable aux articulations (synovie).

Si les habitants du village de Yuzurihara au Japon (aussi connu sous le nom de “village de longue vie”) ont la plus longue espérance de vie connue à ce jour, c’est parce que leur organisme sait garder un taux constant d’acide hyaluronique au fil du temps (probablement du fait d’une alimentation très particulière). Or, habituellement, ce taux diminue dans l’organisme avec l’âge entraînant le vieillissement de la peau, des rhumatismes et autres problèmes articulaires, ainsi que des problèmes oculaires, comme la dégénérescence de la rétine.

Depuis quelques années, de nombreuses études montrent l’intérêt des compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique pour améliorer la santé de la peau. Cet effet leur a été expressément reconnu par l’instance américaine qui délivre les autorisations de mise sur le marché des compléments alimentaires (la FDA , équivalent de l’AFFSSA en France).

L’acide hyaluronique pourrait aussi avoir d’autres indications, plus exactement les mêmes que celles qu’on lui connaît en injection depuis longtemps : douleurs rhumatismales, arthrose du genou, voire polyarthrite rhumatoïde. De plus, comme le montrent de nouvelles recherches , il pourrait être utilisé en prévention du décollement de la rétine ou de la dégénération maculaire liée à l’âge. Ou tout simplement pour améliorer les problèmes de sécheresse oculaire.

Cet extrait de collagène peut aussi donner au produit une indication rhumatismale supplémentaire. Car le collagène joue un peu le rôle d’ une armature pour les tissus conjonctifs, leur permettant de bien résister aux tractions. Le sulfate de chondroïtine, un composant naturellement présent dans les cartilages, qui aide à bien les hydrater, inhibe l’enzyme responsable de leur dégradation (élastase) et limite les dommages dus aux radicaux libres. Il favorise en outre la synthèse de cartilage et fournit, avec le collagène et le sulfate de chondroïtine, les éléments essentiels à la reconstruction des articulations, ce qui est d’autant plus intéressant pour toutes les maladies du tissu conjonctif (ostéoarthrite, maladie dégénérative des articulations, maladies vasculaires).

 

peau,arthrose,rhumatismes,yeux,articulationsPagnier.jpg

Écrit par Vitamines | Tags : peau, arthrose, rhumatismes, yeux, articulations |  Facebook

Les commentaires sont fermés.