16/01/2013

Resvératrol & OPC

FF11_resveratrol_opc_de_raisin.jpg

 

 

 

Le resvératrol est une molécule présente notamment dans la peau du raisin rouge et dans les racines d´une plante appelée Renouée du Japon (Polygonum cuspidatum).

 

 

 

 

Les OPC (de l´anglais «Oligomeric Proanthocynadins Complexes») sont des bioflavonoïdes, c´est-à-dire des substances anti-oxydantes produites par les végétaux. On les trouve notamment dans les pépins de raisin.

Ces deux actifs répondent à de nombreux dysfonctionnements, dont les problèmes cardio-vasculaires, les insuffisances veineuses (varices) et le cancer. Au plan veineux, l´action du resvératrol est connue grâce au «French paradox» : une alimentation riche en graisses suscitant toutefois moins d´accidents cardio-vasculaires qu´il n´y en a dans les pays anglo-saxons.

Le resvératrol inhibe en effet l´oxydation du LDL cholestérol ainsi que l´agrégation plaquettaire. Parallèlement, il réduit les taux de cholestérol et le niveau de triglycérides. Il induit enfin un effet vasodilatateur dans le système artériel.

Les OPC ont, quant à eux, de très fortes propriétés anti-oxydantes leur permettant de ralentir ou même de renverser les dommages de l'athérosclérose. Ils agissent aussi sur l´insuffisance veineuse qui provoque la formation de varices. Ils atténuent en effet l'inflammation des veines et la douleur qui en résulte, tout en favorisant également la vasodilatation. Sans faire disparaître les varices existantes, les OPC les soulagent néanmoins et peuvent aussi, évidemment, en prévenir l'apparition.

Concernant le cancer, on sait aujourd´hui que le resvératrol empêche la formation de cellules cancéreuses, arrête la prolifération des cellules malignes et agit comme un anti-inflammatoire. Cet antioxydant a aussi comme effet d'inhiber l'action de la protéine NK-kappa B, qui protège les cellules cancéreuses contre les thérapies visant à les détruire comme, par exemple, la chimiothérapie.

Enfin, le resvératrol se transformant au cours du transit intestinal en un composé dont la structure est similaire à celles des oestrogènes, il diminue l´incidence des cancers du sein ou de la prostate. Ce métabolisation spécifique du resvératrol permet, en outre, d´éviter les risques d´ostéoporose et de dépression au moment de la ménopause !

L´action du resvératrol s´étend à d´autres pathologies.Son efficacité a ainsi été montrée dans des la lutte contre l´extension du tissu fibreux qui suit l´infarctus du myocarde , dans le traitement de la grippe , et même dans le traitement de certaines maladies neurodégénératives .

 

veines,menopause,cancer,antioxydant,cholesterol,coeurPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytonutriments | Tags : veines, menopause, cancer, antioxydant, cholesterol, coeur |  Facebook

Les commentaires sont fermés.