08/06/2012

Bio-Quercétine

 0092.png

  ¤ La quercétine est un flavonoïde antioxydant utilisé depuis plus de trente ans pour renforcer la résistance aux allergies alimentaires et respiratoires. Ses effets biologiques s’expliquent principalement par son activité anti-oxydante, par une synergie spécifique avec la vitamine C ( quercétine et vitamine C se protègent et se régénèrent mutuellement) et par une activité anti-inflammatoire diversifiée et polyvalente.

 

Notamment :

* La quercétine inhibe les enzymes cyclo-oxygènase et lipo-oxygènase, ce qui réduit la production des principaux médiateurs inflammatoires : prostaglandines et leucotriènes. Ce large spectre d’activité permet de la recommander dans toutes les situations inflammatoires

* La quercétine inhibe la production d'histamine en stabilisant les basophiles et les mastocytes. L’histamine est directement responsable de la plupart des symptômes déplaisants associés aux allergies (éternuements, démangeaisons, etc.).

* La quercétine agit directement dans le tractus intestinal pour réduire les réactions aux allergènes alimentaires

* Une étude longitudinale sur 809 hommes suivis pendant 5 ans (Lancet, 23 octobre 1993 ; 342 : 1007-11) montre qu'une consommation élevée de quercétine réduit d'un tiers le risque cardio-vasculaire global. La quercétine a des effets anti-thrombotiques et vasodilatateurs démontrés.

* Le risque d’attaque cérébrale est inversement proportionnel à la prise de quercétine : ceux qui en consomment le moins ont un risque quatre fois plus élevé

* La quercétine protège les reins de la toxicité avérée de certains médicaments (cyclosporine)

* La quercétine améliore signicativement les symptômes de la prostatite et du syndrome chronique de douleur pelvienne

* L’activité anticancéreuse de la quercétine a fait l’objet de plusieurs études prometteuses

* Les bénéfices pour la santé de la quercétine ont longtemps été tempérés par sa médiocre absorption intestinale qui rendait nécessaire, pour en dériver des avantages, la prise quotidienne d’un nombre important de gélules. Une forme améliorée de quercétine, l’isoquercitrine (quercétine -3-0-glucoside) vient d’être isolée de la plante brésilienne Dimorphandra mollis et, grâce à la partie glucoside de la molécule, son absorption gastrointestinale vérifiée est de 5 à 20 fois meilleure. Le pic plasmatique est aussi atteint six fois plus rapidement qu’avec des formes de quercétine traditionnelles.

 

antioxydant,allergie,cerveau,prostate,cancer,anti-inflammatoirePagnier.jpg 

Les commentaires sont fermés.