24/04/2013

Paba

 0439.png

 

 

L’acide para-amino-benzoïque (PABA) est un cofacteur hydrosoluble naturel des vitamines du groupe B. C’est un antioxydant capable de neutraliser l’oxygène singulet et de bloquer les effets néfastes des rayons ultraviolets.

À des doses allant de 0,5 à 3 g quotidiens, le PABA :

* semble ralentir et même, dans certaines circonstances, inverser les liaisons croisées dans les protéines de structure des tissus conjonctifs comme le collagène. Dans ce dernier, les phénomènes de glycation responsables de ces liaisons croisées semblent jouer un rôle primordial dans le développement de maladies fibreuses, comme la maladie de La Peyronnie, la contracture de Dupuytren ou la sclérodermie. Il en est de même pour des maladies cutanées comme la dermatite herpétiforme ou le vitiligo. Dans tous ces cas, l’utilisation du PABA a montré des effets bénéfiques ;

* comme antioxydant, apporte une protection contre des polluants atmosphériques comme la fumée de cigarette ou l’ozone qui endommagent les membranes et structures cellulaires en créant un stress oxydant ;

* favorise la fluidité des membranes cellulaires ;

* renforce la souplesse des articulations ;

* restaure leur couleur initiale aux cheveux blancs dans 10 à 25 % des cas.

 

articulations,antioxydant,peau,cheveuxPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Vitamines | Tags : articulations, antioxydant, peau, cheveux |  Facebook

Les commentaires sont fermés.