20/11/2010

Extrait de thé vert

 

0520.png

 

 

 

Le thé vert est, après l'eau, la boisson la plus consommée au monde. Il est particulièrement populaire en Extrême-Orient. Les scientifiques ont toujours pensé qu'il jouait un rôle important quant à l'excellente santé et à la longévité dont bénéficient ses consommateurs réguliers.



Un grand nombre d'études récentes viennent vérifier cette hypothèse. Ainsi, dès 1991, il est démontré que les fumeurs buveurs de thé vert  ont un risque de cancer du poumon réduit de 45%. Cette action préventive n'a cessé d'être vérifiée depuis et il existe maintenant un quasi consensus scientifique la documentant.

Une étude de cohorte récente portant sur une population japonaise avec des données sur un suivi de 13 années a observé un retard de l’apparition de cancers, de morts par cancer et par toute cause associé à une consommation augmentée de thé vert(Ageing res Rev. 2003 Jan ; 2(1) :1-10.)

Le thé vert est une substance tellement puissante qu'elle prévient un grand nombre de maladies dont plusieurs cancers, certaines maladies cardiovasculaires et des infections virales et bactériennes. Ce pouvoir étonnant vient des polyphénols qu’il contient : ce sont des antioxydants puissants qui protègent les cellules et leur matériel génétique de l'action destructrice des radicaux libres.

L'un de ces polyphénols, l'épigallo-catéchingallate (EGCg) est capable d'une activité antioxydante 100 fois supérieure à celle de la vitamine C et 25 fois supérieure à celle de la vitamine E. Il faudrait boire au moins 10 à 15 tasses de thé vert par jour pour tirer parti de ses avantages. Il est plus facile de prendre deux ou trois gélules d'extrait de thé vert, de préférence au moment des repas.

 

antioxydant,cancerPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Phytonutriments | Tags : antioxydant, cancer |  Facebook

Les commentaires sont fermés.