17/11/2014

Super Boswellia

 

 0115.png

 

Ce nouvel extrait titré de la plante Boswellia serrata augmente sensiblement les effets anti-inflammatoires, pourtant importants, de notre précédent produit. Il permet une forte réduction des doses utiles, avec un potentiel d’activité élargi. 

¤ D’origine indienne, Boswellia serrata est un arbre de taille moyenne à grandes ramifications. Sa résine est utilisée traditionnellement en médecine ayurvédique comme antiarthritique et expectorant. 

 

¤ L’extrait standardisé de Boswellia serrata est principalement utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires, et donc antidouleur, qui le rendent particulièrement efficace au niveau des articulations dont la mobilité et la flexibilité sont réduites. Contrairement à ce qui survient pour la plupart des médicaments de cette classe, son utilisation, même prolongée, ne provoque pas d’effets secondaires au niveau digestif, préservant ainsi la muqueuse gastrique des ulcères. 

¤ La Boswellia, qui n’est pourtant pas un analgésique à proprement parler, va opérer de multiples façons pour soulager les douleurs :

- elle agit directement sur les molécules pro-inflammatoires qui sont la cause directe de la douleur ; 

- elle réduit le gonflement des articulations et la raideur matinale ; 

- elle accroît la mobilité en bloquant la synthèse des leucotriènes par la voie de l’enzyme 5-lipoxygénase (5-LOX).

¤ En effet, les leucotriènes sont des molécules impliquées dans de nombreuses maladies inflammatoires. Ils provoquent l’inflammation en accélérant le dommage oxydatif radicalaire, la dislocation du calcium et les réactions auto-immunes. Le nouvel extrait de boswellia AprèsFlex™ est standardisé en AKBA (3-0-Acetyl-11-Keto-beta-Boswellic Acid), l’acide boswellique le plus important pour la santé des articulations et les troubles inflammatoires. 

¤ L’AKBA est un puissant inhibiteur naturel des médiateurs de la douleur, dont la 5-LOX, mais également de la protéine activant la 5-LOX et du TNF-alpha, comme le démontrent plusieurs marqueurs sanguins. De plus, cette substance annihile l’activité de certaines métalloprotéases matricielles, et plus particulièrement l’activité de la MMP-3, protégeant ainsi les cartilages de la dégradation du collagène, un composant important des tissus conjonctifs. 

¤ De très nombreuses améliorations cliniques ont été répertoriées avec cet extrait breveté, développé dans un centre de recherche sur les extraits de plantes situé en Inde et reconnu par le ministère de la recherche scientifique indien. Dans la plupart de leurs études cliniques ont été notés : une absorption optimale, des délais d’action rapides, une excellente tolérance, une amélioration notable des paramètres de la douleur et des améliorations significatives dans le confort et la mobilité articulaires, durables dans le temps, comme le montrent les niveaux sanguins. 

¤ Dans une étude portant sur 175 patients alités, une amélioration – bonne ou excellente – des paramètres : raideur matinale, douleur et réalisation d’activités de routine, a été notée dans 67 % des cas. Les améliorations sont en général perçues assez rapidement, en moyenne après deux à quatre semaines de traitement. 

¤ Des résultats encore plus favorables sont notés lorsque la boswellia est combinée avec des extraits d’ashwagandha et de curcuma qui agissent également sur les paramètres inflammatoires à l’origine de la douleur (voir ces produits en rubrique Ayurveda). 

¤ D’autres études montrent une efficacité de la boswellia chez 70 % des patients atteints d’asthme bronchique, portant à la fois sur les symptômes et les paramètres biochimiques, ainsi que dans le traitement des inflammations chroniques de la muqueuse intestinale (syndrome du côlon irritable, maladie de Crohn). 

¤ Il convient de noter que les extraits non standardisés de boswellia sont peu diffusés dans le système sanguin ; d’où l’intérêt du nouvel extrait standardisé AprèsFlex™ qui est mieux absorbé (+ 52 %) que les autres extraits commercialisés à ce jour. 

Avec une posologie simple d’une gélule par vingt-quatre heures (et non six comme précédemment), une parfaite biodisponibilité et un spectre d’activité élargi, le nouvel extrait standardisé à 20 % d’AKBA Super Boswellia AprèsFlex™ est un antidouleur incontournable. 

 

anti-inflammatoire,articulationsPagnier.jpg

Écrit par Vitamines dans Ayurveda | Tags : anti-inflammatoire, articulations |  Facebook

Schizandra sinensis


0155.png

 

 

La baie rouge de Schizandra sinensis, une plante originaire du nord de la Chine, combine de manière peu usuelle les cinq saveurs d’où son nom chinois wu-wei-zi (fruit aux cinq saveurs).

¤ Le Schizandra nourrit les reins : il stimule l’activité des corticosurrénales et permet de lutter avec efficacité contre la fatigue chronique en stimulant la production d’énergie à sa source. Il peut être utilisé pendant des périodes prolongées sans effet secondaire.

Le fruit de Schizandra sinensis appartient à la catégorie des toniques astringents. Il est utilisé pour accroître la résistance et l’endurance physique, intellectuelle et sexuelle, mais aussi pour traiter certains troubles respiratoires et digestifs. C’est un adaptogène qui accroît la capacité de l’organisme à résister au stress.

¤ Des scientifiques japonais ont montré que deux lignanes du Schizandra (la schizandrine et la gomisine) ont des effets hépato-protecteurs puissants, y compris contre des composés aussi toxiques que le tétrachlorure de carbone. Des études chinoises montrent une action hépatoprotectrice lors d’hépatites virales et sous l’influence de l’alcool.

¤ En Russie, le Schizandra est utilisé pour traiter la fatigue et améliorer l’acuité visuelles. Des rapports anecdotiques évoquent aussi des effets aphrodisiaques et nootropiques qui contribuent beaucoup à la réputation du Schizandra.

 

reins,stress,foie,adaptogene,endurance,sexualitePagnier.jpg 

Écrit par Vitamines dans Phytothérapie | Tags : reins, stress, foie, adaptogene, endurance, sexualite |  Facebook